banniere banniere banniere

L’enquête Besoins en main d’œuvre 2021 affiche un recul des projets en recrutement en région Grand Est par rapport à 2019. Ce recul de 5,6% porte le nombre d’intentions d’embauche à plus de 185 000 pour l’année 2021.

La crise sanitaire, les mesures de restriction et leurs conséquences économiques ont fortement affecté l’activité au cours de l’année 2020. De ce fait, les perspectives de recrutement anticipées fin 2019 par les employeurs pour 2020, dans l’édition précédente de l’enquête BMO, se sont rapidement révélées caduques. Dans cette édition 2021 de l’enquête BMO, les comparaisons sont effectuées avec les résultats de l’édition 2019.

L’enquête BMO est menée depuis 2002 auprès des employeurs. Elle a pour objectif d’estimer les besoins en main-d’œuvre des régions pour l’année en cours. Elle permet en particulier à Pôle emploi de mesurer les volumes d’intentions d’embauche et les difficultés pressenties par les employeurs pour concrétiser leurs projets de recrutement.

En 2021, près d’un établissement sur quatre envisage de recruter en région Grand Est.

32,8% des projets de recrutement sont liés à une activité saisonnière et 44,7% des intentions de recrutement sont jugées difficiles par les employeurs.

Les profils les plus recherchés par les employeurs de la région dans le cadre de projets d’embauche non saisonniers sont ceux des agents d’entretien de locaux, des aides à domicile et aides ménagères, des employés de libre-service, des aides-soignants, des ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires et des aides, apprentis et employés polyvalents de cuisine.

 

Télécharger le document régional de présentation des résultats 

 

Télécharger une fiche de synthèse d'un département ou d'un bassin d'emploi: